anousparis

Céline Wright : boutique designe – Paris 4ème, Île Saint-Louis | 4-developers

© Celine Wright

Les p’tits papiers de Céline

Depuis 18 ans, Céline Wright façonne le papier japonais washi à base de fibre de mûrier, pour en faire des luminaires aux formes aériennes, tels des nuages ou des cocons flottant dans l’espace. Une inspiration qui lui vient de son enfance passée au Japon. Après avoir travaillé exclusivement via son show-room professionnel, Céline ouvre aujourd’hui sa première boutique. Une façon de se confronter au ressenti du public, d’expérimenter des concepts, mais aussi de mettre ses créations à la portée du plus grand nombre. Elle a choisi de s’installer sur l’Île-Saint-Louis, dans l’ancienne boutique de sa mère qui faisait de la peinture sur soie, perpétuant l’histoire familiale. Inspirées par le végétal et le minéral, les créations lumineuses de Céline associent artisanat et design. Mais surtout, elles se distinguent par leur approche sensible et poétique, incitant au calme et à la sérénité. Nuages, nids, galets, planètes, sphères, ailes… tout a un sens pour la créatrice, qui considère que l’artisanat apporte une « émotion utile » dans notre quotidien.

Moulée et structurée à la main, une lampe peut se composer de plus de 2000 bandelettes de papier patiemment collées sur une forme. Sa réalisation prend jusqu’à quatre jours de travail. Outre la main, le pinceau est le seul outil utilisé. Ainsi, chaque exemplaire réalisé est unique. Les luminaires sont fabriqués dans l’atelier de Céline à Montreuil, et livrées à domicile via un réseau de proximité, réduisant ainsi l’empreinte carbone liée au transport. La poésie se doit aussi de véhiculer une valeur durable. Très résistant et très translucide, le papier washi permet de réaliser des structures gigantesques d’une extrême légèreté, dotées d’un contrepoids en pierre pour la stabilité. Les prix démarrent à 155 € pour l’applique Chrysalide, et vont jusqu’à 1940 € pour une création de 2 mètres de haut avec pied en marbre.

Quelle ambiance ?

Lumineuse et design.

Pourquoi on y va ?

Découvrir les créations de Céline Wright.

Pour qui ?

Les parisiens férus de design et de création.

Related posts

Festival Tout-Petits Cinéma | 4-developers

anousparis

Le Hasard Ludique | 4-developers

anousparis

On a testé le restaurant pop up des Cuistots Migrateurs | 4-developers

anousparis

Clips du moment : notre sélection hebdo #3 | 4-developers

anousparis

À Singapour, la priorité est à l'art et à la culture  | 4-developers

anousparis

Nos 5 restaurants chinois préférés à Paris | 4-developers

anousparis

Concert : The Posies à la Maroquinerie | 4-developers

anousparis

Soirée Fugu Club : Anniv Dizonord x Antinote Release Party | 4-developers

anousparis

Soirée Rex Club 30 Years : Laurent Garnier | 4-developers

anousparis

Les concerts et soirées de la semaine

anousparis

Supersonic | 4-developers

anousparis

SEQUENCE DANSE PARIS

anousparis

Paris aime Napoléon | 4-developers

anousparis

Idée balade : un jardin de montagne pour se rafraîchir en plein Paris | 4-developers

anousparis

Les tendances déco et design : automne 2018 | 4-developers

anousparis

Le jardin éphémère de la Maison Bouture 3ème | 4-developers

anousparis

On a testé les meilleures adresses de kebab à Istanbul selon les stambouliotes | 4-developers

anousparis

Coronavirus : comment les commerces de bouche parisiens s'adaptent | 4-developers

anousparis

Soirée Badaboum : DJ Tennis All Night Long | 4-developers

anousparis

City-guide | 4-developers

anousparis

Du jazz avec McCoy Tyner

anousparis

Le Permanent pop-up de Sessùn | 4-developers

anousparis

The Grind réconcilient les genres | 4-developers

anousparis

La Vera Pizza Napoletana : pizzeria, Paris 15eme, Saint-Lambert | 4-developers

anousparis

5 documentaires musicaux hors des sentiers battus | 4-developers

anousparis

The Shifters, David Nance et En Attendant Ana à Petit Bain | 4-developers

anousparis

Palais de la Porte Dorée | 4-developers

anousparis

Concert de Lydmor à l’Olympic Café | 4-developers

anousparis

Festival : Top to Bottom | 4-developers

anousparis

Allo Floride, trois ans de french flair | 4-developers

anousparis