anousparis

La rue du faubourg Saint-Martin | Page 5 of 9 | 4-developers

  • Son créneau : les jeunes créateurs, français en majorité, et pour la plupart vendus en exclusivité. Outre les habituels sacs et baskets Faguo vus partout, deux ou trois marques sortent du lot, dont Pied de Biche et ses Chelsea Boots élégantes, les jeans made in France Pacôme aux revers à motifs, et pépite de chez pépite, la ligne de tee-shirts des Fists et des Lettres et leurs imprimés à messages désopilants « Tu suces pour un Marx ? », « Coucou tu veux voir Magritte ? », « Nietzche ta mère »….

    Conçue comme une boutique-atelier, la maison organise aussi régulièrement des séances Do It Yourself avec au menu : confection de bijoux en origami, tissage mural, paper-art, etc…

    La Caravelle des Saveurs

    Reprenant un local de la Mairie de Paris, elle sélectionne pour l’épicerie fine les produits phares des cinq grandes régions du Portugal, du Brésil et d’Angola, sort un fromage de figues d’Algarve divin, des confitures rares à la citrouille, à l’arbouse ou aux caroubes et le meilleur porto du monde.

    Petit bijou de la Caravelle, la sardinothèque à l’entrée présente poulpes, calamars et sardines dans des packagings collectors. On peut aussi emporter en souvenir les hirondelles noires porte-bonheur, prendre la pause déjeuner à coup de tartines, de soupes et pastéis de nata, ou rester pour l’apéro-planche de Pata Negra servi avec un vin de la vallée du Duro.

    Made by moi

    Repérées sur portants, la collection des belges CKS et les combi-pantalons et chemises en soie de la marque parisienne Idano. Belles références aussi en accessoires, dont une série d’étoles et écharpes exquises en laine et soie signées Ma Poésie, ou les bijoux ludiques Alphabeta.

    C’est encore mieux côté maison, avec les lampes ananas de Ballon Rouge, les bougies bretonnes de Kerzon et leur version lipstick, ainsi que les téléphones vintage de Wild & Wolf. Bien vues aussi, les peluches d’Anne-Claire Petit indémodables, et la série de boîtes de jeux de société (échecs, poker…) aux couvertures géométriques et cubes 3D à la mode.

    Distrito Francés

    Au menu du midi, toute la street-food mexicaine a été proportionnée pour soigner nos estomacs (tacos par trois, mini-burritos conseillés ou tortilla toastée, au fromage et bœuf sauce chipotle fumée) et le soir, des plats à partager (recommandées les brochettes de poulet mariné au sucre pimenté) dont les burritos aux haricots rouges calant pour l’hiver.

    Le bon café servi (L’Arbre à café), le super jus à l’hibiscus et menthe rafraîchissante et la sélection de bières du Mexique et de Paris fait l’harmonie réussie. A demander avant de partir, la sucette mexicaine (à goûter au comptoir) cache sous un enrobage salé-sucré bien épicé, un bonbon acidulé à la mangue… qu’on adore, ou qu’on déteste.

    La Pièce – FCK

    Le garçon à l’itinéraire atypique – il s’est notamment fait connaître comme directeur artistique sur plusieurs expositions du groupe Pinault, dont celle sur Frida Kahlo, pour son travail avec UGC et Studio Canal pour qui il assure le lancement international de plus de 170 films et des collaborations avec David Lynch et Agnès b. –, présentait sur la fameuse péniche Louise-Catherine (aujourd’hui en réhabilitation) une centaine de théières rappelant des silos à grain, bétonnées et brutes dans la silhouette et recouvertes d’émail à l’intérieur.

    Une exposition monumentale dont l’atelier a conservé quelques pièces, auxquels s’ajoutent ses créations aux inspirations architecturales, en porcelaine, faïence et grès et une série de céramiques sur l’os à moelle, subtile, en vases et tasses. Ouverte le week-end au public, la boutique-atelier FCK se découvre surtout sur rendez-vous, au cours de leçons particulières sur le modelage et sur la dégustation des bons thés-rittoires.

    Baranaan

    Cantine veggan en journée (avec rôti et légumes à la carte), l’adresse ouvre après 18 heures son speakeasy. Le principe : pousser la porte du fond, traverser le couloir d’encens et la tête de tigre et débarquer dans les wagons du Darjeeling Limited, avec barmen en blouse typique, musique du monde et sets de DJ’s mélangeant hip-hop, house et remixs pop à la sauce indienne.

    L’endroit attirant son monde, passer en semaine ici pour la carte des cocktails d’Anatole Boutant et Tarek Nini. 14 créations à la carte à base de gins, de whiskys rares (dont la collection Amrut), de liqueurs épicées, crèmes brûlées, thés indiens et saveurs pimentées (tester le Dura Dura au Mezcal, concombre amer et graines de moutarde), mixés à quelques sirops et infusions maison.

    Osè African Cuisine

    L’idée : composer son plat africain en choisissant sa base (le riz rouge malgache en premier), la sauce du chef (mafé, yassa, coco, rasta à base d’haricots noirs du Cameroun ou la meilleure, la crème de banane), un ingrédient phare (bœuf ou poulet origine France ou sauté végétarien) et sa dose de piments préférée.

    Résultat parfumé, gourmand et sentant le bon produit frais, à faire accompagner d’extras (ailes de poulet, bananes plantain…) et de la boisson au gingembre maison. Brassant surtout la cuisine d’Afrique de l’Ouest et des Caraïbes, Osè African Cuisine devrait élargir son menu dans les prochains mois, les fameux pastels des Antilles, des beignets frits farcis au thon et au poulet, sont déjà en préparation.

    Altermundi

    Comme ailleurs, on trouve ici une sélection de prêt-à-porter en coton bio, manteaux et mitaines en pure laine, des sacoches recyclées à partir de chambres à air de vélo ou des sacs à monter soi-même.

    Même parti pris écolo pour l’art de la table avec la ligne Biobu en fibres de bambou, comme pour le rayon enfant dont la sélection de jouets en bois, chaussons du Népal et bodys aux imprimés animaux tout bio, font courir toutes les mères du quartier.

    Blackburn

    Derrière la façade noire, un intérieur à la scandinave où déjeuner tartines aux rillettes ou caviar d’aubergine généreuses, accompagnées d’expresso, mocha, capuccino délicieux, chai tea latte…

  • Related posts

    Les oeuvres d'art les plus bizarres de Paris | 4-developers

    anousparis

    Le Musée des Vampires

    anousparis

    Soirée au Djoon : Make It Deep x Into The Deep | 4-developers

    anousparis

    Le Download Festival à Brétigny-sur-Orge | 4-developers

    anousparis

    Les bons plans et idées sorties du week-end | 4-developers

    anousparis

    Musique de chambre française

    anousparis

    Kong : Skull Island | 4-developers

    anousparis

    OFR La Boutique | 4-developers

    anousparis

    Nouveaux restaurants à Paris : avril 2020 | 4-developers

    anousparis

    10 adresses à Pernety – 4-developers

    anousparis

    6 podcasts pour voyager (vraiment) partout | 4-developers

    anousparis

    Wihmini Festival #5 Day 7 | 4-developers

    anousparis

    mode kids et accessoires : Arsène et les Pipelettes | 4-developers

    anousparis

    Les bons plans de la semaine du 8 octobre | 4-developers

    anousparis

    Soirée Djoon : De La Groove x Sebb Junior | 4-developers

    anousparis

    Job Minute modernise le marché du travail

    anousparis

    L'été à l’italienne au Conran Shop | 4-developers

    anousparis

    Qatar Prix de l'Arc de Triomphe revient pour sa 96ème édition. | 4-developers

    anousparis

    Parcours | 4-developers

    anousparis

    Ciné : les sorties de la semaine du 24 octobre | 4-developers

    anousparis

    FLASH DEEP TOUR – LE DOC

    anousparis

    The Hardware Société : restaurant – Paris 18eme, Lamarck | 4-developers

    anousparis

    Concerts : notre best-of de septembre

    anousparis

    Big Festival | 4-developers

    anousparis

    French Waves : la touche française en transmédia | 4-developers

    anousparis

    Théâtre du Palais-Royal | 4-developers

    anousparis

    9 podcasts à écouter pendant le confinement | 4-developers

    anousparis

    L'Escale | 4-developers

    anousparis

    Les 7 bonnes adresses de la rue Pont-aux-Choux | Page 2 of 7 | 4-developers

    anousparis

    Isabelle Anglade • Elite Hair

    anousparis