Non classé

Le désarroi de l’homme mûr : La mémoire de l’humanité est courte | 4-developers

Au fur et à mesure qu’on vit on gagne en expérience, mais en même temps les occasions d’apprendre se font de plus en plus rares. Après la quarantaine, la tentation est grande de se reposer sur ses acquis, tout en oubliant que le monde a changé et qu’une nouvelle génération arrive en changeant les paramètres. Souvent la ringardise guette, parfois la bornerie s’installe. Le drame est d’autant plus grand pour l’homme mûr actuel du fait des changements brutaux de ces dernières décennies. Mais la solution existe…

Deuxième partie : La mémoire de l’humanité est courte (suite de la première partie)

Les changements de société, ses codes, ses mœurs et ses lois, sont si brutaux qu’une personne s’étant retirée du monde pendant une quinzaine d’années devrait tout réapprendre à son retour à la civilisation si elle veut demeurer dans la vie active.

Un jeune avide d’expériences est une éponge de connaissances. L’apprentissage d’un métier, la découverte et l’assimilation des codes sociaux et des gestes efficaces pour interagir avec son milieu, sans oublier l’apprentissage des codes et des « techniques » lui permettant d’interagir avec le sexe opposé et de séduire ses partenaires affectifs et sexuels, tout est remis fréquemment en question.Dans ce brassage permanent du jeu social, l’esprit reste alerte pour profiter de la moindre occasion d’apprendre ou de grandir.

Dans Le matin des magiciens, Louis Pauwels nous explique que les scientifiques nazis croyaient que la terre était creuse et que les hommes vivaient à l’intérieur d’une coquille vide. Selon ces théories, un radar pointé vers le ciel permettrait de détecter la flotte de Pearl Harbor. La conclusion de l’auteur est que si des scientifiques ont pu effacer en quelques années touts les acquis solides de la science et de les remplacer par une croyance farfelue, combien de connaissances antiques sont-elles perdues depuis plusieurs millénaires? Pour celui qui, comme moi, a pu observer les changements qui se sont produits dans le monde ces dernières quarante années (ou plus, pour ne pas révéler mon âge), cette hypothèse se confirme. Je ne reconnais pas le Français que j’ai connu dans les années 70. Je ne reconnais plus la femme. J’ai dû tout réapprendre. C’était ça ou prendre ma retraite, passer ma journée à plonger dans mes souvenirs comme un ancien combattant, ne plus interagir avec le monde et rester sur mon fauteuil à me plaindre que « jadis c’était mieux ».

Dans Entretien avec un vampire, Anne Rice nous enseigne que les vampires, êtres immortels, finissent souvent par s’autodétruire au bout de quelques siècles, face à la difficulté de s’adapter aux changements du monde avec lequel ils tentent vainement d’interagir avec les connaissances acquises pendant leur condition de mortels. La seule solution, « initier » un jeune, créer un jeune vampire qui lui servira d’interface avec le monde actuel et lui apprendra les nouveaux paramètres.

Comme Lestat le vampire, ce sont les jeunes qui m’ont tout réappris, des jeunes devenus mes amis.

Or beaucoup de pères de famille seront tentés d’accorder ce rôle à leurs enfants. C’est illusoire, car les relations père-enfant sont emplies de tabous et on ne peut pas tout se dire.

Notre jeune homme grandit et de nouvelles responsabilités le focalisent sur certaines activités spécifiques. Un schéma de hiérarchisation d’intérêts commence à se mettre en place. La plupart de son énergie est investie en ses priorités négligeant les autres activités, perçues désormais comme secondaires ou superflues. Devenu un homme sérieux, s’il fonde un foyer avec épouse et enfants, toute l’énergie dépensée auparavant pendant sa vie de baroudeur et de séducteur sera recyclée et investie dans son nouveau concept du bonheur, sa famille.

Mais si un jour il a le malheur de divorcer, il se retrouve avec un double handicap. D’un côté l’ignorance des nouveaux codes sociaux d’un monde qu’il a déserté. D’un autre côté, la charge de connaissances acquises dans sa vie antérieure, dont beaucoup ont périmé. Son expérience, enrichie par un mariage et par l’éducation des enfants, se retrouve souvent en grande partie sous la forme de préconcepts ou des schémas momifiées qui font obstacle à l’acquisition de nouvelles connaissances provenant d’un monde qui désormais lui échappe.

Le désarroi de l’homme mûr :

  • L’apprentissage de la vie
  • La mémoire de l’humanité est courte
  • La situation particulière de l’homme divorcé ou séparé
  • La particularité des dernières décennies sur les relations entre les sexes


Related posts

Peut-on être bienveillant lorsque l'enfant n'est pas facile ? – 4-developers

administrateur

Dossiers – Rénovation énergétique sans se tromper

maison

Bébés de juillet – nos prénoms préférés ? – 4-developers

administrateur

Les plus beaux prénoms donnés en 2017 – 4-developers

administrateur

Posez vos questions aux acteurs de l’efficacité énergétique – Web TV online 4-developers.com – Batimat 2011

maison

ROIG ET FILS SARL | 4-developers, toute ma maison !

maison

Notre sélection de jolis patrons pour débuter en couture – 4-developers

administrateur

L’atelier | 4-developers, toute ma maison !

maison

Comment se libérer de l'addiction de trop penser ?

mediter

Pourquoi passer à « la cup », ou coupe menstruelle ? – 4-developers

administrateur

Visite d'un chalet de luxe à Megève | Crée-Ma-Maison

maison

Quels seront les prénoms les plus donnés en 2020 chez 4-developers ? – 4-developers

administrateur

Aménager un grand espace – Idées et photos pour aménager des grandes pièces

maison

Julie | Crée-Ma-Maison – Partie 5

maison

Comment savoir quand me rendre à la maternité ? – 4-developers

administrateur

Décoration intérieure : idées déco pour une entrée réussie (hall, couloir, escalier)

maison

Vidéo inspirante : Au-delà de la réflexion !

mediter

Semaine 26 de grossesse – 4-developers

administrateur

Catalogue corniches moulures et rosaces suite 3 | 4-developers, toute ma maison !

maison

Je suis enceinte et je n'ai plus de désir… – 4-developers

administrateur

Mode enfantine : les marques italiennes envoient du rêve ! – 4-developers

administrateur

Gerer sa dépendance afféctive pour un homme célibataire

love

lucy godefroid sur crée-ma-maison | 4-developers, toute ma maison !

maison

Education, la méthode Montessori jusqu’à quel âge ? – 4-developers

administrateur

Installation blindée | 4-developers, toute ma maison !

maison

L’éducation à la française, tout un art… – 4-developers

administrateur

Aération | 4-developers, toute ma maison !

maison

Reprise du boulot – Ces petites choses essentielles à faire avec les enfants pour les rassurer – 4-developers

administrateur

Ce que mes enfants s’apportent mutuellement – 4-developers

administrateur

3 bonnes raisons d'opter pour un chauffe-eau thermodynamique | 4-developers, toute ma maison !

maison