Lifestyle

Le marché de la solitude : les bars et les clubs | 4-developers

Bienvenue sur Lifestyle Conseil ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir gratuitement mon guide pour savoir QUOI DIRE pour aborder une femme sans prendre un râteau violent : Cliquez-ici pour télécharger le guide OFFERT »

Le club, autrefois appelé « boîte » (expression devenue ringarde ou réservée aux habitués d’une ancienne époque) est le théâtre de représentation de toutes le vanités. Si vous voulez vous faire une idée de la fonction d’un club, imaginez un mini festival de Cannes, version quartier, où vous remplacez les célébrités par des habitués devenus stars d’un soir et vous aurez le meilleur scénario pour comprendre votre jeu de rôle du samedi soir.

Sachez que si vous vous croyez anonyme et discret du fait de ne pas être connu, vous avez tout faux. Votre tenue, vos gestes, votre façon de consommer, votre entourage, la manière de vous présenter sont minutieusement décortiqués, depuis votre arrivé, par le physionomiste et par les autres habitués à l’intérieur. En quelques secondes vous pouvez tout gâcher. Quant à votre réussite, ça vous prendra plus de temps.

Certains viennent pour s’amuser, d’autres pour draguer. Beaucoup de femmes viennent pour se rassurer de leur capital séduction sans nécessairement « consommer » : femme ayant un compagnon occasionnellement pris ce samedi soir, femme ayant un compte à régler avec les hommes, femme dont le petit copain vient de la quitter et qui n’a la tête que pour se venger des hommes et de se rassurer dans son attitude à plaire ou simplement, lesbienne misandre, (qui méprise les hommes, méfiez-vous il y en a de très belles !). Bref, la sempiternelle allumeuse. Reste la femme ouverte à toute nouvelle relation, occasionnelle ou pas, et qui selon son capital séduction peut placer la barre plus ou moins haute. Hommes et femmes ont tous une chose en commun, se donner en représentation (peut-être pas vous) et vivre un rêve d’exhibition après une semaine vécue dans la frustration et l’anonymat.

Oubliez la communication, le bruit la rend impossible, sauf dans les bars lounge (club sans piste de danse) où la musique est moins forte. C’est le royaume de la frime et du langage corporel, du geste (dans la mesure où la lumière permet de voir les visages), de la tenue vestimentaire et dans une moindre mesure (sauf dans les boîtes de rock de salsa ou de tango) de votre talent de danseur. Les rituels, signes extérieurs de prestige sont au rendez-vous. Voitures de sport confiées ostensiblement au voiturier devant la file d’entrée, ouverture ostensible des bouteilles accompagnées d’un rituel plus ou moins spectaculaire en fonction du prix du contenu.

Autrement dit, plus vous vous approchez de l’idéal social : (grand, mais pas trop, habillé selon les codes vestimentaires du lieu, à l’aise dans votre corps et dans votre portefeuille) plus vous avez des chances. Si vous êtes un intellectuel habitué à draguer en fac, continuez votre chemin. De même si vous n’êtes pas assez rapide pour profiter des opportunités qui peuvent se volatiliser en quelques secondes, vous partirez bredouille.

Le timing de la réussite sociale y est important. Comme dans la bourse, c’est un marché des personnalités où se côte la valeur séduction. Ceux qui viennent draguer visent au départ les partenaires les plus côtés pour ensuite baisser leurs prétentions à mesure que la soirée avance. A la fin de celle-ci, les moins cotés ayant une « valeur séduction » équivalente, finissent peut-être par se rencontrer, si malgré tout ils se plaisent. Pour les autres, après une soirée peut-être bien arrosée, la frustration vient les gagner ; vous avez sans doute entendu parler des bagarres de samedi après minuit.

Quelques lignes de conduite à tenir pour avoir une chance :

  • Ne restez pas immobile, encore moins cloîtré à boire et à faire des blagues parmi vos amis sans décoller. Bougez tout le temps à la recherche de contacts visuels. Investissez de temps en temps la piste de danse et dansez.
  • Ne partez pas tout de suite. Testez l’ambiance et observez l’évolution de la soirée. En quelques minutes la météo relationnelle peut changer, des partenaires se rendre disponibles, ou l’inverse. Mais sachez qu’à mesure que la soirée avance, l’alcool fait son travail et relâche les mœurs et les esprits. Pour certains ça peut-être bénéfique, mais les connaisseurs préfèrent un jeu loyal évitent ces situations qui de plus, apportent souvent des complications. A vous de juger.
  • Socialisez avec tout le monde, hommes et femmes. Ne soyez pas conventionnel,soyez original. N’attendez pas qu’on vous présente.
  • Restez à l’affût de toute opportunité et ne perdez pas du temps, sautez sur l’occasion. Pas de numéro de téléphone, pas de projets. Vous serez vite oublié. C’est le royaume de l’éphémère.
  • Si vous dénichez une partenaire, ne restez pas sur place. Éloignez-là du groupe. Des que possible, isolez-vous avec elle vers un endroit moins bruillant et moins fréquenté. Un coin du bar, une arrière boutique, une salle d’attente, le vestiaire, etc. Une partenaire qui reste avec vous quelques minutes est un signe que vous avez une chance.

La suite, nous supposons que vous savez faire. Sinon, les conseillers sont là pour vous aider à finir votre soirée en beauté.

Le marché de la solitude ou le tour d’horizon des moyens qui nous sont offerts pour combattre la solitude sentimentale :

  • Prologue
  • Les sites de rencontres en ligne
  • Les facs et les écoles
  • La séduction au bureau
  • Le « smirting »
  • Les bars et les clubs
  • La rue : le terrain de jeu
  • La rue : la voie royale


Bienvenue sur Lifestyle Conseil ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir gratuitement mon guide pour savoir QUOI DIRE pour aborder une femme sans prendre un râteau violent : Cliquez-ici pour télécharger le guide OFFERT »

Coach et conseiller en image depuis 2006, Alexandre est un auteur spécialisé en developpement personnel ayant fait l’objet de nombreuses interviews dans les médias (BBC, GQ, ELLE, ARTE, M6…). Son livre « L’homme séduisant » est publié aux éditions Leduc.s.

Abonnez-vous au flux RSS pour recevoir nos articles en temps réel. Suivez-nous sur Twitter & Facebook.

Related posts

10 fausses croyances sur l’alimentation | 4-developers

administrateur

octobre | 2012 | 4-developers

administrateur

Blog | 4-developers | Page 7

administrateur

Comment voyager sereinement ? | 4-developers

administrateur

Investir en 2013 : Améliorer sa vie – Page 2

administrateur

Mode Homme | 4-developers | Page 3

administrateur

[Nutrition]Stabiliser son poids : Gérer les excès ? : Améliorer sa vie – Page 3

administrateur

4-developers | Tag Archive | Relooking homme

administrateur

La Villa Saison 3 ! (du 26 juin au 3 juillet 2010) : Ateliers et événements

administrateur

Relooking de Roman : Bien s'habiller – Page 2

administrateur

journal de valmont : Votre journal de bord – Page 2

administrateur

Avis sur les 2 conférences en ligne. : Témoignages – Page 2

administrateur

Comment flirter si vous n’avez pas de style ? | 4-developers

administrateur

Virée parisienne : Look

administrateur

Lookbook de Jkl2117 : Votre Look Book – Page 4

administrateur

Vers un nouveau départ. : Aide personnalisée

administrateur

Les pièges sociaux : Communication – Page 2

administrateur

Question pointure chaussure : Bien s'habiller

administrateur

Forum – 4-developers

administrateur

Relooking de Nicos | 4-developers

administrateur

septembre | 2008 | 4-developers

administrateur

Séminaire Look 4-developers

administrateur

Que recherchent les femmes chez un homme ? La réponse ici : | 4-developers

administrateur

Fabien Delcourt | 4-developers | Page 18

administrateur

Adresse photographe paris : Aide personnalisée

administrateur

Blog | 4-developers | Page 85

administrateur

Look Masculin | 4-developers

administrateur

Fabien Delcourt | 4-developers | Page 6

administrateur

Avis desert boots : Bien s'habiller – Page 2

administrateur

Études et filles… : Lifestyle – Page 2

administrateur