anousparis

Les 7 bonnes adresses de la rue Pont-aux-Choux | Page 5 of 7 | 4-developers

  • Formé chez un tailleur parisien, consultant puis directeur de studio dans le sportswear, Pierre Mahéo claque tout pour créer sa marque. Soutenu par quelques copains, il lance il y a trois ans Officine Générale, source les meilleurs tissus anglais et italiens et bâtit ses premières collections. Un style urbain, propre, des basiques réalisés dans de belles matières, une touche élégante, parfois sport et les bonnes critiques des rédactrices de mode créent l’attention. Après les Japonais et les Américains, la marque séduit finalement les Parisiens qui retrouvent dans cette boutique de la rue du Pont-aux-Choux l’intégralité de la collection masculine. Seconde boutique Officine Générale après la rue du Dragon (une prochaine ouvrant cet été avenue Victor Hugo dans le 16e) l’espace de 100 m² s’habille en feutre gris et marine aux murs, parquet au sol et, sur les portants en laiton pour cet été, un vestiaire complet allant des chemises à col mao denim et pastel, marinières, surchemises aux inspirations pyjama ou encore shorts à rayures. Présentée en juin, à l’occasion de la semaine de la mode masculine, la première collection femme s’invitera à la rentrée rue du Pont-aux-choux et rue du Dragon, un look complet, fabriqué comme pour l’homme, entre le Portugal, l’Italie et l’Angleterre, et adaptant dans une même qualité de matières les grandes pièces masculines à la femme.

    Officine Générale au 4 rue du Pont-au-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien – Froissart. Ouvert du mardi au dimanche de 11h00 à 19h30. 

    Mykita

    La marque de lunettes berlinoise fondée par Moritz Krueger, et qui fêtera ses 15 ans l’année prochaine, voit plus haut à Paris. Longtemps cantonnée à une micro-boutique couloir rue du Pas-de-la-Mule, Mykita déménageait début mai rue du Pont-aux-choux, inaugurant autour de 300 invités un espace organisé autour de deux comptoirs béton, d’anciens containers d’avion et d’un immense Mykita Wall en métal blanc exposant les quelques centaines de lunettes de la marque. Habituée d’une clientèle mode, travaillant sur l’innovation, les technologies de matières comme le style, la marque allemande s’est notamment fait connaître pour ses collaborations avec la crème des créateurs, Bernhard Willhelm, Damir Doma mais aussi Martin Margiela.

    Mykita au 12 rue du Pont-aux-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien Froissart. Ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 14h30 et de 15h00 à 19h00. 

    Rachel’s et Rachel’s Grocery & Deli

    Débarquée à Paris il y a une bonne dizaine d’années, l’Américaine originaire d’Ohio Rachel Moeller révolutionnait Paris en convaincant les chefs parisiens et de la région d’adopter ses pains, buns, gâteaux et cheesecakes. Étape suivante en 2014, année où Rachel, accompagnée de ses deux associées, Birke et Maria, décide d’ouvrir son premier restaurant. Un décor signé Dorothée Meilichzon, inspiré des cafés viennois, avec comptoir où s’asseoir, banquettes à plusieurs ouvertes sur le trottoir et salon à l’étage. Couru pour ses brunchs, le Rachel’s sert surtout d’excellentes salades au déjeuner (demander l’Hawaïenne, un délice), et tout ce que compte de bon la cuisine américaine : burgers, sandwichs Po-Boy inspirés de la Nouvelle-Orléans, spaghettis et meatballs comme à New York et le sacré Southern Chicken & wafles (poulet rôti sur gaufres) assaisonné au Tabasco à accompagner d’une bière U.S. La maison sert aussi une carte réduite l’après-midi (pulled pork et poulet frit, entre autres) et régale des bons gâteaux de Rachel et de son brunch le week-end. Avant de filer, passer une tête au Déli d’en face, toute l’épicerie américaine et les plats authentiques de Rachel s’emportent ici pour la dînette.

    Rachel’s au 25 rue du Pont-aux-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien –  Froissart. Ouvert le lundi et mardi de 12h00 à 18h00, du mercredi au vendredi de 12h00 à 22h30, le samedi de 10h00 à 22h30, le dimanche de 10h00 à 18h00. 

    Boot Café

    Ancienne cordonnerie de la rue du Pont-aux-Choux, ce coffee-shop a la façade toute bleue, ouvrait il y a deux ans, rameutant toute la faune hipster du Marais, trentenaires américains, coréens ou australiens en masse. Brooklyn dans l’âme jusqu’à frôler le cliché, spot à Instagramers acharnés, l’endroit réussit à séduire par sa mini-terrasse en vitrine, ses tonnes de magazines décrépis et clins d’œil photos à Williamsburg et Tokyo, et surtout par les bonnes odeurs de café (berlinois, hipstermanie oblige !) servis ici toute la journée. Tenu par une Anglaise au français parfait, le Boot Café sert aussi chocolat chaud, thé et jus de fruit, et sa carte de gâteaux du jour, banane ou carrot cake en priorité, fait le goûter parfait.

    Boot Café au 19 rue du Pont-aux-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien –  Froissart. Ouvert du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00. Et aussi 26, rue des Grands Augustins, 75006 du jeudi au lundi de 10h00 à 18h00. 

    La Boutique Générale

    Le pari d’une boutique déco dans le quartier où est né Merci était courageux. Rassemblant ses bonnes idées et son réseau, Delphine Bensemhoun ouvrait il y a six mois cette boutique d’art de la table et d’art de vivre en réunissant les meilleurs artisans du monde croisés sur son chemin. Les céramiques d’abord, et les créations en grès d’Aurélie Morin réalisées exclusivement pour la boutique, des poteries magiques en terre cuite faites au Mali à partir des dessins de Delphine, et le mix des styles nordiques et japonais du céramiste JC Herman. Bien accordés à la mosaïque de carreaux redécouverte par miracle, les lampes, miroirs biseautés, bocaux et pots de confiture ont la même touche vintage, les bougies réalisées à partir de soja viennent des Australiens de Maison Balzac, le verre soufflé du Liban, les cuillères en ébène blanc et les sacs en corde tressée du Togo. Au final, un circuit court charmant autour d’artisans du monde et bonne alternative au grand magasin Merci.

    La Boutique générale au 10 rue du Pont-aux-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien – Froissart. Ouvert du mardi au samedi de 11h00 à 19h00.

    L’Apiécieur

    Diplômée de l’Atelier Chardon-Savart et formée au modélisme, Camille Mann emménageait en janvier dans cette rue pour proposer sa collection de costumes sur-mesure. Dépoussiérant l’image du tailleur classique, militant pour une approche décontractée du métier, la jeune femme propose dans un espace aux murs bruts et portants en laiton, le choix des plus beaux tissus anglais et italiens, et la réalisation de costumes sous quatre semaines environ. Jouant cet été sur la couleur – vestes allant des gris et bleu canard au rouge brique – sur les modes aussi – pantalon retroussé en denim bleu clair ou costume bermuda –, l’esprit sport et les rayures tennis en lin gris ou l’uni à porter avec tee-shirt, chemise et baskets, l’Apiéceur donne un coup de frais au sur-mesure et au costume de tous les jours pour un prix allant de 700 à 1000 euros en fonction du tissu choisi.

    L’Apiécieur au 9 rue du Pont-aux-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien – Froissart. Ouvert du mardi au samedi de 11h00 à 19h30, le dimanche de 14h00 à 19h30. Tél. 06 64 90 05 25. 

    Ponto Choux

    Les habitués du Marché des Enfants Rouges connaissent bien Takeo, une chef japonaise qui, depuis sa roulotte, a fait des bentos sa spécialité. On la retrouve, associée à Philippe, rue du Pont-aux-Choux dans une micro cantine bric à brac du quartier. Postée en face du Boot Café, l’adresse plante ses caisses jaunes de Kirin sur le trottoir, une planche de bois en guise de table, un comptoir en traverses de chemin de fer et sert dans ses gamelles des curry japonais attirant toute la clientèle asiatique de passage dans le quartier. Annoncé à l’ardoise en français comme en japonais, le menu propose quatre versions de curry viande, la meilleure au porc pané ou poulet frit, croquette de pomme de terre pour accompagner et œuf mariné en supplément. Bien vus aussi, les quelques plats végétariens, un Chirashi calant bien l’estomac et plusieurs recettes de Donburi. Si vous aimez l’esprit camping, vous devriez être servis, ici les couverts sortent des conserves et la limonade bio citronnée se boit dans les gamelles en fer. Pour espérer trouver une place (le restaurant en compte 7 seulement), pointer son minois dès 12h00 ou patienter.

    Ponto Choux au 18 rue du Pont-aux-Choux, 75003. M°8 Saint-Sébastien – Froissart. Ouvert du mardi au dimanche de 11h30 à 19h30. Pas de réservation.

  • Related posts

    Que faire ce week-end de la Pentecôte ? | 4-developers

    anousparis

    Sawa : Pop-up store au BHV Marais

    anousparis

    LES JOURNÉES DU PATRIMOINE 2015 : Les créations architecturales | 4-developers

    anousparis

    Rencontres L'Étudiant : « Journalisme et Commerce »

    anousparis

    Un week-end bien-être à Druskininkai, la plus grande ville thermale de Lituanie | 4-developers

    anousparis

    Le Duc : restaurant de poisson – Paris 14ème, Raspail | 4-developers

    anousparis

    CO : restaurant gastronomique – Paris 18e, rue Esclangon | 4-developers

    anousparis

    Churros : nos 5 adresses préférées pour les déguster à Paris | 4-developers

    anousparis

    Marsatac | 4-developers

    anousparis

    Miyam, la nouvelle épicerie qui ouvre l'appétit | 4-developers

    anousparis

    The SubStore : de bons goûts

    anousparis

    Concert de Fantomes au Pop-up du Label | 4-developers

    anousparis

    Un CrushON Vintage Week-end géant aura lieu au Point Ephémère | 4-developers

    anousparis

    Rock en Seine, intense et esthétique | 4-developers

    anousparis

    Soirée La Machine du Moulin Rouge : Encore x La Mamie's | 4-developers

    anousparis

    Trois Actes, Thomas Schütte, Monnaie de Paris, 6eme l 4-developers

    anousparis

    25 Le Restaurant : restaurant chic – Paris 8eme, Franklin D. Roosevelt | 4-developers

    anousparis

    Nos 5 restaurants chics préférés à Paris | 4-developers

    anousparis

    Jardin Jardins aux Tuileries | 4-developers

    anousparis

    Une balade street-art à Paris | 4-developers

    anousparis

    Comment survivre au confinement avec des enfants ? | 4-developers

    anousparis

    L’accident du 22 octobre 1895, à la gare Montparnasse

    anousparis

    Liza : le libanais livré chez vous | 4-developers

    anousparis

    Zarma | 4-developers

    anousparis

    Les spectacles de cirque à ne pas rater cet automne à Paris | 4-developers

    anousparis

    Noël en terrasse au Peninsula Hôtel | 4-developers

    anousparis

    Cherchez la femme | 4-developers

    anousparis

    Grand Beau, la nouvelle table éco-responsable du 15e arrondissement | 4-developers

    anousparis

    Crayon, Blowsom et Ramó au Pop-up du Label – 4-developers

    anousparis

    Cinq raisons de ne pas manquer le Disquaire Day | 4-developers

    anousparis