parisianiste

Les Invalides | Monuments Paris | Guide 4-developers

Le dôme des Invalides est facilement reconnaissable de par sa grandeur, sa beauté et sa couleur dorée. Et ce qui se trouve sous ce dôme vaut le détour : le Tombeau de Napoléon 1er. Mais ce n’est pas la seule chose à admirer dans ce bâtiment du XVIIe siècle car les Invalides regorgent de curiosités à ne pas manquer ! Amicalement, Parisianist.

L’impressionnant Tombeau de Napoléon 1er

La décoration et l’architecture unique de l’église des Invalides

Le bâtiment entier, dédié à l’art de la guerre

Il y a deux billetteries, une à chaque entrée des Invalides (nord et sud)

Le billet inclut la visite du Tombeau de Napoléon ainsi que le Musée des Armées

Traverser les Invalides à travers les cours et les jardins est gratuit.

Pour des informations sur le Musée de l’Armée, cliquez ici

La Cour d’Honneur est actuellement en rénovation jusqu’en Avril 2015

L’Hôtel des Invalides, plus connu sous le nom des Invalides, est l’un des monuments les plus connus à Paris, reconnaissable par son gigantesque dôme doré. Tout au long de son existence depuis 1670, à quelques exceptions près, ce bâtiment a été rattaché à l’armée. La plupart des visiteurs viennent y admirer le Tombeau de Napoléon, situé sous le dôme, mais les Invalides abritent également 3 musées intéressants, tous liés à l’art de la guerre. L’hôpital, ainsi que les quartiers résidentiels des Invalides, sont fermés au public.

Il est possible de traverser les cours et les jardins des Invalides du nord au sud sans avoir à se munir d’un billet. Mais pour toutes les visites (tombeau, musée, église), une billetterie se trouve à chaque extrémité du bâtiment.

Conseil Parisianist : Cette section traite uniquement du bâtiment des Invalides, du Dôme et de l’église. Cliquez ici pour en savoir plus sur le Musée de l’Armée.

Avant 1670, les anciens combattants et les blessés de guerre étaient réduits à faire la manche dans la rue et perturbaient l’ordre social. Afin de satisfaire le peuple et son armée, le Roi Louis XIV ordonne la construction de l’Hôtel des Invalides pour les accueillir, une décision stratégique qui lui permet également de remporter l’accord du peuple en faveur de ses guerres. La construction commence en 1671, sur les plans architecturaux de Libéral Bruant, et en moins de 3 ans, les ateliers, les maisons de retraites et l’hôpital sont achevés. La cathédrale, quant à elle, mit 30 ans à être construite à cause de freins politiques et financiers.

Les Invalides sont pillés et gravement endommagés pendant la Révolution (32 000 fusils et 27 cannons sont pris aux Invalides par les révolutionnaires, qui vont ensuite prendre la Bastille le 14 Juillet 1789). Ce n’est que grâce à Napoléon 1er que les Invalides évitent la destruction totale car il utilise le bâtiment pour de grandes cérémonies officielles, comme celle de La Légion d’Honneur. Un siècle plus tard, en 1905, quelques endroits des Invalides ont été transformés en musée, mais le reste du bâtiment sert toujours à des fins militaires.

Anecdote Parisianist : la grande statue de Napoléon 1er  qui se trouve sur le coté sud de la Cour d’Honneur se trouvait à l’origine sur la colonne de la Place Vendôme, avant d’être remplacée par une statue de l’Empereur  « en César » en 1863. Suite à une révolte sociale, la statue originelle tombe dans la Seine lors de son transport pour la mettre à l’abri. Repêchée 6 ans plus tard, il fallut attendre encore 35 ans pour la voir installée à son emplacement actuel dans les Invalides.

La plus grande attraction des Invalides est sûrement le Tombeau de Napoléon, construit en 1861 par Visconti et situé dans la chapelle royale, sous le dôme doré. En 1840, exactement 19 ans après la mort de l’Empereur, son corps est ramené de l’île Sainte Hélène où Napoléon 1er mourut en exil sous l’œil des Anglais. Le corps de Napoléon repose dans un sarcophage en quartzite rouge entouré d’une couronne de laurier et des noms de ses plus grandes victoires. 12 statues, appelées Victoires, symbolisent les campagnes militaires de Napoléon 1er  et veillent à son repos éternel. Sur les murs de la galerie circulaire se trouve des bas-reliefs décrivant les principales réalisations de l’Empereur, comme le Code Civil.

Anecdote Parisianist : Il y a en fait 6 cercueils différents qui séparent le corps de Napoléon et le sarcophage rouge visible.

Il y a 46 personnes enterrées dans la crypte, toutes de grandes figures militaires ayant servi la France. Le fils de Napoléon 1er, l’Aiglon, mort de tuberculose à l’âge de 21 ans, est également enterré aux côtés de son père. Au rez-de-chaussée, dans les chapelles entourant le Tombeau Impérial, se trouvent les corps (ou uniquement le cœur) de 21 illustres figures militaires ainsi que des membres de la famille de Napoléon. Reposent en paix également les 14 personnes décédées lors de la tentative d’assassinant du Roi Louis-Philippe en 1835.

Anecdote Parisianist: Les Invalides regroupent le plus grand nombre de coeurs (ou carditaphes) de figures militaires importantes en France.

Le bâtiment posait un réel problème au XVIIème siècle : comment accueillir le roi et sa famille et les anciens combattants dans la même cathédrale? Jules Hardouin-Mansart trouve la solution en 1676 et construit la cathédrale en 2 parties. La partie au sud (chœur) était réservée à la famille royale et fut transformée bien après en panthéon pour accueillir les corps des illustres personnages militaires Français. Levez la tête et admirez les peintures du dôme haut de 107m, représentant Saint Louis (Louis IX) donnant son épée à Jésus Christ au milieu, et d’autres saints sur les cotés.

Anecdote Parisianist : 12kg d’or ont été utilisés pour rénover le dôme en 1989.

La nef de la cathédrale, au nord, était destinée aux anciens combattants et est toujours utilisée aujourd’hui (église Saint Louis des Invalides). Une vitre sépare l’église des anciens combattants de l’église royale, installée en 1873. La décoration à l’intérieur de l’église des anciens combattants est militaire, avec des drapeaux et bannières confisqués aux armées ennemies accrochés aux murs. Deux bornes à l’entrée de l’église sont à la mémoire de la Première et Deuxième Guerre Mondiale.

Anecdote Parisianist : Saint Louis des Invalides est la seule église en France dont le chœur est orné de drapeaux.

Des canons sont visibles dans la Cour d’Honneur, et des engins militaires sont également exposés gratuitement dans les couloirs latéraux au rez-de-chaussée et au premier étage. L’accès aux musées se fait sur les cotés de la Cour d’Honneur.

Anecdote Parisianist : Louvois, alors ministre de Louis XIV, supervisa la construction des invalides et fit en sorte que son nom ne soit jamais oublié. Dans la Cour d’Honneur, les sculptures du toit ont toutes une connotation militaire sauf une qui représente un loup sortant la tête des herbes : le « loup voit ».

Sur le côté ouest de la cathédrale se trouve un détail intéressant, même s’il n’est pas possible de s’en approcher. Il s’agit de la pierre tombale originale de Napoléon 1er sur l’île de Saint Hélène. Mais est-ce vraiment le corps de Napoléon qui fut ramené en 1840? Beaucoup d’étranges détails marquent l’exhumation du corps de l’Empereur (le corps exhumé était en parfait état, chose un peu étrange pour un corps enterré depuis 19 ans !), ce qui fait dire à certains que le corps de Napoléon ne serait pas aux Invalides. Certains pensent même qu’il serait enterré à Londres, dans l’abbaye de Westminster aux cotés de ses ennemis les plus redoutés.

Ne manquez pas de voir Les Invalides le soir, le bâtiment et le dôme étant magnifiquement éclairés. En été, nous recommandons de sortir des Invalides par la porte nord et rejoindre les Quai de Seine à pied, où vous trouverez une ambiance festive.

Anecdote Parisianist : Charles de Gaulle voulait installer la résidence du Président dans les Invalides, une idée qui fut abandonnée par la suite. Par ailleurs, c’est du parvis des Invalides que partirent les Taxis de la Marne pour emmener les braves soldats au front les  6&7 Septembre 1914.

Related posts

Kooka Boora

administrateur

L’As du Fallafel

administrateur

Thoiry Zoo

administrateur

21st Century Paris Walking Tour

administrateur

Crazy Horse

administrateur

Marcel | Restaurants Paris | Guide 4-developers

administrateur

La Grande Roue de Paris | Activités à Paris | Guide 4-developers

administrateur

Musee Guimet

administrateur

Basilique Saint Denis

administrateur

Bois de Boulogne

administrateur

Cueva Del Diablo

administrateur

La Fille Mal Gardée | Opéras Paris | Guide 4-developers

administrateur

Kunitoraya Villedo

administrateur

Qui Plume La Lune | Restaurants Paris | Guide 4-developers

administrateur

Secrets of Saint-Germain Walking Tour

administrateur

Gustave Doré at Musée d'Orsay

administrateur

The Thistle | Pubs Paris |Guide 4-developers

administrateur

Aki | Restaurants Paris | Guide 4-developers

administrateur

Le Centre Georges Pompidou | Musées Paris | Guide 4-developers

administrateur

5 Choses à Savoir Lorsqu’on Visite Paris en Octobre | Blog Paris | Guide 4-developers

administrateur

Giverny & the House of Monet

administrateur

Tourist Scams Part 1

administrateur

New York: Un Tremplin Pour l'Humour? 6 Questions au Comte de Bouderbala | Blog Paris | Guide 4-developers

administrateur

Zoo de Vincennes par 4-developers

administrateur

Restaurant Quedubon

administrateur

Ralph's par 4-developers

administrateur

Agapé

administrateur

Montmartre Cemetery

administrateur

Blend

administrateur

Le Blah Blah

administrateur