anousparis

Lumière au Jeu de Paume

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige sont nés en 1969 à Beyrouth. L’histoire de leur pays marqué par les guerres civiles s’inscrit au cœur de leurs recherches et imprègne profondément l’ensemble de leur œuvre. Dans une série de photographies témoignant de la violence des conflits (Bestiaires, 1997), des réverbères tordus sous l’effet des bombardements prennent ainsi l’apparence de bêtes étranges et inquiétantes. Plus loin, c’est une vue aérienne de Beyrouth qui nous interpelle (Le Cercle de confusion, 1997). Invités à prélever l’un des quelque 3000 fragments qui composent cette immense photographie, on découvre au dos de celui-ci une sombre inscription, terriblement riche de sens : « Beyrouth n’existe pas »… Chaque fraction retirée au cliché laisse alors apparaître un miroir qui réfléchit notre image. Face à cette transformation et cette désagrégation annoncée de l’œuvre, Beyrouth apparaît comme une ville en mille morceaux, à l’identité meurtrie et mouvante.

Offrir une visibilité à des images oubliées, effacées, voire inexistantes, voilà un autre enjeu central du travail de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige. C’est ainsi que des pellicules jamais développées prennent délicatement vie, se donnent à « lire », grâce à la description écrite de chaque prise de vue. Si certaines de ces Images latentes (1997-2006) rendent compte de l’histoire politique du Liban, d’autres dessinent des moments suspendus, des instants plus fugitifs et intimes, aux accents poétiques : « Autoportrait, les lèvres toutes gonflées des baisers de A. », « Entre la bouche et l’oreille, une ride »… Parce qu’elles sont fantomatiques, presque disparues, les Images rémanentes (2003) d’un vieux film super-8 frappent quant à elles par leur fragilité. Habitées d’une force poétique renversante, elles renvoient au destin tragique de leur auteur, porté disparu depuis son enlèvement pendant la guerre.

Dans l’ensemble des projets artistiques et cinématographiques de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, il est question de notre rapport aux récits, aux images et à leur absence, à leur disparition. Qu’elles interrogent les traces laissées par l’Histoire, la division du monde actuel ou la virtualité d’Internet, leurs œuvres occupent un territoire à la frontière entre le visible et l’absent, la vie et la fiction, l’intime et l’universel.

www.jeudepaume.org

Related posts

Electrosound s'expose à la Fondation EDF | 4-developers

anousparis

7e Salon Saint-Maur en Poche | 4-developers

anousparis

Soirée Latency à l'Église Saint-Merry | 4-developers

anousparis

Pendentif et Judah Warsky à la Maroquinerie | 4-developers

anousparis

Exposition : Game of Thrones s'affiche au Louvre | 4-developers

anousparis

festival de Saintes | 4-developers

anousparis

Sterne : restaurant de fruits de mer – Paris 17e, rue de la Condamine | 4-developers

anousparis

Les idées et bons plans du deuxième week-end de confinement | 4-developers

anousparis

MAIF social club : une expo qui donne Champs libres | 4-developers

anousparis

Kohndo | 4-developers

anousparis

DJ Deeon, pokerface et ghetto house

anousparis

Le Wanderlust | 4-developers

anousparis

Soirée L'International : SeekSickSound x Egregore | 4-developers

anousparis

Où dévorer un vraiment bon croque-monsieur à Paris ? | 4-developers

anousparis

Concert : MIEN et Delacave au Café de la Danse | 4-developers

anousparis

Concrete, l’étincelle du clubbing parisien

anousparis

Soirée Djoon : My Grooves avec DJ Gregory et Afshin | 4-developers

anousparis

Inaro : bar à vin – Paris 10ème, République | 4-developers

anousparis

Soirées à Paris : semaine du 5 novembre 2018 | 4-developers

anousparis

Soirée Badaboum : Paul Cut invite Matthew Herbert | 4-developers

anousparis

Les festivals artistiques à découvrir en Novembre 2018 | 4-developers

anousparis

Concert au musée d'art et d'histoire du judaïsme | 4-developers

anousparis

Café du Commerce Barbès | 4-developers

anousparis

Tutu – chicos mambo | 4-developers

anousparis

Spring (City) Break ! | 4-developers

anousparis

Sieste électronique à Montsouris

anousparis

Le Freegan Pony présente The Paris Food Art Week

anousparis

Soirée Vol de Nuit | 4-developers

anousparis

Roll Over Club #3 à La Cigale

anousparis

Les book clubs parisiens à tester à la rentrée | 4-developers

anousparis