anousparis

Nos bonnes adresses pour un voyage à Doha au Qatar | 4-developers

Si on le connaît surtout parce qu’il hébergera la très attendue prochaine Coupe du monde de Football en 2022, peu savent à quoi ressemble vraiment le Qatar. En escale, week-end prolongé ou pour une semaine de repos, ce tout petit pays du Moyen-Orient bordé par le Golfe Persique mérite pourtant une visite le temps d’une parenthèse ensoleillée entre musées, désert, architecture et gastronomie levantine. Partons sans plus tarder en voyage au Qatar à travers 9 lieux et visites incontournables de Doha, la capitale, et ses environs.

S’émerveiller au Musée d’Art Islamique de Doha

@ DR

Le Musée d’Art Islamique du Qatar séduit d’abord par son architecture extérieure, une pyramide à étages qui semble dessiner les deux yeux et le voile d’une femme qatarie. A l’intérieur, place à un imposant escalier conçu par le renommé Jean-Michel Wilmotte. Dans les salles, des œuvres et objets islamiques (portes ciselées, corans, plats, céramiques bijoux…) sont réunis par zone géographique (Qatar, Inde, Chine, Egypte, Iran, etc). Le parcours permet ainsi de découvrir l’évolution et la richesse de cet art depuis le 7e siècle.

A noter, la muséographie au top qui permet de profiter pleinement de la collection et les deux expositions temporaires annuelles (jusqu’au 30 avril 2019, sur la Syrie). De l’extérieur, ne manquez pas la vue sur la skyline de Doha.

Musée d’Art Islamique (MIA)
A Doha
Comme tous les musées qataris, celui-ci est gratuit.

Flâner au souq Waqif

@ Ralf Steinberger / Flickr / CC BY 2.0

Le souq Waqif constitue la partie la plus ancienne de Doha. Construit dans les années 30 et rénové en 2004, très propre et ordonné, il est le cœur battant de la ville et le lieu où tout le monde se réunit. On y trouve évidemment de tout : des épices, des vêtements, des objets de décoration et même un quartier consacré exclusivement à la vente de faucons, animal national. Il faut prendre le temps d’y flâner, de s’y perdre et d’y découvrir quelques merveilles sans jamais – cela mérite d’être précisé – être alpagué un peu trop fortement.

Se régaler au Parisa, restaurant iranien

© Mantas Bertulis

Bienvenue dans le royaume des 1001 nuits. Deux millions d’éclats de miroir, pas moins, composent les murs et les plafonds de ce délicat restaurant persan. Dans vos assiettes, un ballet de petits et grands plats (brochettes savoureuses en tous genres, riz safrané, épinards et aubergines en sauce…), tous plus fins les uns que les autres pour un voyage immédiat vers l’Iran. Le tout à accompagner d’un lemon mint, une délicieuse citronnade à la menthe légèrement granitée, typique du pays. Sans hésiter, une étape incontournable lors d’un voyage au Qatar.

A Doha, dans le souq Waqif

Dormir à poings fermés au Mondrian

© DR

Tel un faucon, le Mondrian surgit du sol de Doha pour battre les vents. Inspirée là encore des 1001 nuits, la décoration intérieure nous ramène directement en enfance, et même dans le monde d’Alice au Pays des Merveilles avec cet escalier intriguant qui habite le lumineux lobby. Ça et là, notamment à la piscine, quelques notes de damier rappellent le peintre néerlandais qui a donné son nom à l’hôtel. Ici, le luxe est dans toutes les chambres – 270 en tout – sans jamais tomber dans le guindé malvenu. Les premiers prix commencent autour de 190€ pour une chambre double et le spa, si vous décidez de résider ici, est à voir absolument. Deux univers bien distincts pour les hommes et les femmes mais l’excellente gamme de soins ESPA des deux côtés. Plusieurs restaurants permettent de ne pas quitter votre hôtel. Coup de cœur pour le brunch gargantuesque du vendredi du Cut by Wolfgang Puck.

Hôtel Mondrian
A Doha
Doubles à partir de 750 rials

S’initier à l’art contemporain qatari à la Fire Station

© DR

Ancienne station des pompiers de Doha, la Fire Station est désormais une galerie d’art contemporain et une résidence d’artistes avec pas moins de 20 studios ouverts aux peintres, sculpteurs… qataris et du monde entier. Depuis 2015, il est possible de venir les voir à l’oeuvre dans leur atelier ou de découvrir les artistes exposés du moment dans les espaces intérieurs et extérieurs. Un stop intéressant pour découvrir l’art contemporain du pays.

Fire Station
A Doha

Faire le plein de sensations dans le désert Khor al Udaid

© DR

Amateur ou amatrice de sensations fortes et de grandes étendues, une balade en jeep dans le désert Khor al Udaid est l’activité à ne pas manquer lors de votre voyage au Qatar. Via l’un des nombreux prestataires d’excursions, partez depuis Doha à l’assaut du désert qatari avec un chauffeur aguerri. Vitesse, sauts, pauses photos et baignades, l’excursion s’avère mouvementée et pleine d’excitation. Alors faites confiance à votre chauffeur qui connaît le moindre recoin et la moindre dune du désert, ne fermez pas les yeux mais profitez plutôt.

Il est possible de coupler cette excursion avec une baignade dans le désert et un dîner et/ou dîner sous les étoiles dans un camp nomade comme le Regency Sealine Camp.

Se régaler, encore, au restaurant Al Mourjan

Doté d’une terrasse avec vue imprenable sur la skyline de Doha et la superbe tour de Jean Nouvel, Al Mourjan est un restaurant à la cuisine – excellente – d’inspiration libanaise et levantine. Moussaka, houmous, baba ganoush, boulettes de bœuf à la cannelle, festival de salades composées aux subtiles saveurs sucrées salées et brochettes en tous genres grillées à la perfection… on arrête ici la liste des mets et mezzes proposés pour ne pas vous faire saliver davantage. L’un de nos restaurants préférés à Doha.

Visiter le Musée arabe d’Art moderne MATHAF

© DR

Plutôt une galerie d’art qu’un musée, le MATHAF n’accueille que des expositions temporaires présentant exclusivement de l’art arabe, périodes moderne et contemporaines. Tout ne vous plaira pas, mais le musée a le mérite d’exposer des artistes vus nulle part ailleurs qui reflètent très souvent les conflits géopolitiques qui touchent le monde arabe.

MATHAF
Ouvert tous les jours
Entrée gratuite

Observer les monolithes de Richard Serra en plein désert

© Camille Veillard

Les sculptures monolithiques de Richard Serra – Est – Ouest / Ouest – Est – pourraient rappeler la scène inaugurale de 2001, l’Odyssée de l’Espace. Mais ici, aucun singe, seul le sable partout autour de vous et de ces blocs de béton de 14 mètres de haut. Une oeuvre contemporaine surprenante, à deux pas des formations rocheuses de Zekreet, qui valent également le détour.

Comment y aller ?

Seule la compagnie Qatar Airways dessert Doha depuis Paris en vol direct (6h30).
Comptez à partir de 555€ aller-retour en classe économique et à partir de 4288 € en classe business.

Related posts

La 3DS, l’ultime console ? | 4-developers

anousparis

Jane Got a Gun | 4-developers

anousparis

Le Café Curieux

anousparis

Tour de France des festivals de théâtre | 4-developers

anousparis

Design : Pierre Paulin, sculpteur de matière et d’espace

anousparis

Suite N°7 – Session #27 – Rencontre avec Lena Deluxe | 4-developers

anousparis

Soirée Concrete : ROD, Jonas Kopp, Kmyle… | 4-developers

anousparis

Trouver son job avec l'étudiant

anousparis

Jean-Michel Tixier, illustre tôt ou tard | 4-developers

anousparis

La Villette | 4-developers

anousparis

Un panier We Are ONA pour un repas de chef chez soi | 4-developers

anousparis

ISTR | 4-developers

anousparis

Soirée Concrete : Ellen Allien, SHDW & Obscure Shape… | 4-developers

anousparis

Wombat #21 | 4-developers

anousparis

Zig Zag : 2manydjs

anousparis

A NOUS Kiss Kiss : les portraits de créateurs parisiens

anousparis

Ces concepts lillois qu'on aimerait voir à Paris | 4-developers

anousparis

Découvrez les meilleurs spectacles de danse en juillet à Paris | 4-developers

anousparis

Mr T, la nouvelle table branchée du Marais | 4-developers

anousparis

Week-end à Rennes : 7 expériences incontournables | 4-developers

anousparis

Tendance : Les jardins à l'honneur à Paris | 4-developers

anousparis

Janis | 4-developers

anousparis

Afrovibe : un délicieux mélange de fitness et de danses afro | 4-developers

anousparis

Art Paris Art Fair, la foire au Grand Palais | 4-developers

anousparis

Sally Dige à l’Olympic Café – Concert – 4-developers

anousparis

Soirée Concrete avec Juan Atkins (DJ set special Cybotron) – 4-developers

anousparis

Les films de la semaine du 18 janvier | 4-developers

anousparis

Les idées et bons plans de la deuxième semaine de confinement | 4-developers

anousparis

Agenda ciné : les films à voir cette semaine | Page 7 of 7 | 4-developers

anousparis

Gus Van Sant à la Cinémathèque Française | 4-developers

anousparis